Rendez-vous chez le toubib

Rendez-vous chez le toubib
Docteur en ligne
« Je ne me sens patraque depuis ce matin, je vais aller voir le toubib… »
Toubib est entré dans la langue française courante pour désigner le docteur. Saviez-vous qu’il était issu de l’argot militaire ?
Le toubib date de l’apogée de la colonisation. C’est à partir de 1880, que le « tbib » de l’arabe algérien qui qualifiait le sorcier, a définit le « médecin de peaux blanche » en Afrique de l’Ouest. Le médecin-major des soldats d’Afrique dès le milieu du XIXe siècle était baptisé toubib. Utilisé pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871, ce mot toubib s’est diffusé dans les régiments puis est devenu courant dans les hôpitaux militaires durant la première guerre mondiale dès 1914.
Avez-vous déjà eu cette sensation de ne pas comprendre les mots utiliser par votre toubib ?
“Le corps médical a longtemps bénéficié́ d’une confiance aveugle des patients, reposant d’abord sur une ignorance absolue déguisée sous un langage ésotérique, si bien dépeint par Molière, puis sur l’illusion d’un savoir absolu, toujours servi par un langage hermétique aux intrus, aux patients”. Bernard Kouchner, Ministre de la Santé et de l’Action humanitaire du gouvernement Bérégovoy en 1992-1993.
Aujourd’hui ce sont les « patients 2.0 » qui réinventent l’argot médical en profanant les acronymes utilisés par leur médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec